Zurich (awp) - La Bourse suisse creusait ses pertes jeudi à l'approche de la mi-journée. Les investisseurs se montraient prudents après le statu quo monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed). Le président de la banque centrale américaine Jerome Powell a affirmé que les taux resteraient élevés "aussi longtemps que nécessaire".

Les marchés européens réduisent une partie des gains apportés par l'évolution macroéconomique rassurante aux États-Unis, note Pierre Veyret, analyste chez Activtrades. "L'appétit pour le risque semble être revenu sur les rails à l'échelle mondiale après que les investisseurs se soient réjouis des données d'inflation américaine plus faibles que prévu", affirme-t-il.

Reste que les déclarations du patron de Fed sur l'inflation nourrissent toujours l'espoir d'une baisse des taux, ravivés "après avoir été minimisés au cours du premier semestre".

A 11h38, le Swiss Market Index (SMI) égarait 0,40% à 12'119,46 points alors que le Swiss Leader Index (SLI) perdait 0,50% à 1968,12 points. Le Swiss Performance Index (SPI) se repliait de 0,40% à 16'100,18 points. Parmi les valeurs vedettes, cinq progressaient et 24 reculaient. Novartis était stable.

Alcon (+0,6%), la porteur Roche (+0,5%) et Logitech (+0,4%) constituaient le trio de tête. Les autres poids lourds Novartis (stable) et Nestlé (-0,6%) n'étaient d'aucun soutien.

Schindler (bon: -0,6%) a annoncé la nomination de deux nouveaux membres de la direction générale, soit un nouveau responsable pour l'Europe méridionale et un chef pour le continent américain. Des promotions sont également à signaler chez Swatch Group (porteur: -1,5%), où le directeur général de la société de production ETA et le directeur général de la marque Tissot vont intégrer le comité de direction.

Chez Richemont (-1,0%), le patron Jérôme Lambert a vu ses revenus quelque peu reculer à 7,12 millions de francs suisses pour l'année 2023/24, selon le rapport annuel publié ce jeudi.

Sonova (-2,6% ou -7,20 francs suisses) était traité hors dividende de 4,30 francs suisses. Sika (-3,3%) et Julius Bär (-1,5%) enregistraient également des pertes marquées.

Sur le marché élargi, le fabricant de transducteurs LEM (-0,7%) enregistre le départ de son directeur financier de longue date Andrea Borla, qui quittera l'entreprise à fin novembre. Ses attributions seront reprises à titre intérimaire, avant la nomination d'un successeur.

Le banque Valiant (+0,2%) a apporté quelques retouches cosmétiques à ses objectifs financiers, dévoilant dans la foulée sa stratégie 2025-2029. Le taux de distribution est notamment attendu à "au moins 50%", contre 50-70% jusqu'ici. Le dividende devrait être relevé chaque année jusqu'en 2029.

La société exploitante de l'aéroport de Kloten, Flughafen Zürich (-0,7%), a enregistré un nombre croissant de passagers en mai. Il représente 102% de celui enregistré à pareille époque en 2019 soit avant la crise du Covid-19.

fr/ol