Zurich (awp) - La Bourse suisse évoluait légèrement dans le rouge jeudi à l'ouverture, au lendemain du statu quo monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed). Le président de la banque centrale américaine Jerome Powell s'est dit prêt à maintenir les taux à un niveau élevé "aussi longtemps que nécessaire". En mode digestion, le marché restait prudent en l'absence de nouvelles d'entreprise.

La situation après les annonces de la Fed est "fantastique", affirme Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote. Les banquiers centraux américains ont modifié leur communication: il n'y a plus un "manque" de progrès en matière d'inflation vers l'objectif de 2 %, mais plutôt un "modeste progrès supplémentaire". "Un progrès est un progrès", souligne Mme Ozkardeskaya, pour qui ces déclarations constituent une bonne nouvelle pour les "colombes" qui plaident en faveur d'un abaissement des taux.

Les investisseurs vont se focaliser ce jeudi sur l'indice des prix à la production aux Etats-Unis.

Vers 9h10, le Swiss Market Index (SMI) égarait 0,13% à 12'151,61 points alors que le Swiss Leader Index (SLI) perdait 0,22% à 1973,65 points. Le Swiss Performance Index (SPI) se repliait de 0,12% à 16'146,55 points. Parmi les valeurs vedettes, 10 progressaient et 16 reculaient. Nestlé, Swisscom, le bon Lindt et ABB étaient stables.

Logitech (+0,4%), Alcon et Novartis (+0,3% tous deux) constituaient le trio de tête. Le bon de jouissance Roche grappillait 0,1%.

Schindler (+0,2%) a annoncé la nomination de deux nouveaux membres de la direction générale, soit un nouveau responsable pour l'Europe méridionale et un chef pour le continent américain. Des promotions sont également à signaler chez Swatch Group (-0,9%), où le directeur général de la société de production ETA et le directeur général de la marque Tissot vont intégrer le comité de direction.

Sonova (-2,6% ou -7,4 francs suisses) fermait la marche. Le titre est traité hors dividende de 4,30 francs suisses. Sika (-2,5%) et Kühne+Nagel (-1,0%) figuraient également parmi les principaux perdants.

Sur le marché élargi, la banque Valiant (stable) a apporté quelques retouches cosmétiques à ses objectifs financiers, dévoilant dans la foulée sa stratégie 2025-2029. Le taux de distribution est attendu à "au moins 50%", contre 50-70% jusqu'ici. L'objectif de ratio de fonds propres de base est maintenu à 15-17%.

fr/ck