Zurich (awp) - Le mastodonte du négoce d'hydrocarbures Vitol a convenu avec la famille Moratti de racheter sa part de 35% dans le raffineur italien Saras, au prix de 1,75 euro par titre. L'opération valorise l'entreprise à 1,7 milliard d'euros (1,6 milliard de francs suisses) et implique le dépôt par le groupe genevois d'une offre publique de rachat (OPA) sur le reste du capital-actions aux mêmes conditions. L'objectif affiché est de retirer Saras de la Bourse de Milan.

Tout éventuel versement par Saras d'un dividende avant la conclusion de l'accord en réduirait d'autant le prix par action, qui à ce jour représente une prime de 10% sur le cours de clôture du 6 février dernier. La transaction reste conditionnée à l'obtention des autorités européennes et italienne (Golden Power), indiquent les protagonistes dans un communiqué conjointement diffusé dimanche.

Implantée en Sardaigne, Saras dispose de capacités de raffinage équivalentes à 300'000 barils par jour, alimentant les marchés italien et européens. Sa centrale électrique intégrée fournit 40% de l'énergie de l'île et l'entreprise est également active dans les renouvelables.

jh/ck