La bourse de Paris est stable ce matin, autour 7387 points, bien aidée par le secteur automobile avec +1,7% pour Renault et +1,4% pour Stellantis.

La prudence reste de mise à deux jours de la publication des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, susceptibles de fournir de précieuses indications quant au futur calendrier des baisses de taux de la Fed.

Les investisseurs continuent de miser sur une prochaine baisse des taux aux Etats-Unis, même si Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, a rappelé vendredi dernier qu'il restait encore beaucoup de chemin à faire avant de ramener l'inflation autour de 2%.

Ils hésitent toutefois sur le calendrier que choisira d'adopter la Fed et attendent avec impatience la parution, vendredi, du rapport mensuel sur les créations d'emplois aux Etats-Unis pour tenter de deviner les intentions de la banque centrale.

Pour l'instant, les marchés tablent avec une probabilité de 55% sur une baisse des taux de la Fed en mars, à en croire le baromètre FedWatch du CME Group.

L'enquête ADP, publiée à deux jours des chiffres officiels de l'emploi, sera donc suivie de près par les investisseurs en tout début d'après-midi afin d'affiner leur jugement.

Parmi les autres indicateurs attendus dans la journée figurent aussi les chiffres de la balance commerciale américaine et ceux de la productivité pour le troisième trimestre.

Les investisseurs espèrent que toutes ces statistiques permettront de conforter la perspective d'un atterrissage en douceur de l'économie américaine et une baisse rapide du coût du crédit.

En Europe, les commandes industrielles en Allemagne devraient confirmer la spirale récessioniste qui menace le pays, tandis que les ventes au détail en zone euro devraient montrer que les ménages éprouvent bien du mal à se remettre du choc inflationniste.

Mais au-delà des annonces d'aujourd'hui, ce sont surtout les chiffres de l'emploi de vendredi qui compteront.

Après le bon parcours réalisé au mois de novembre, les marchés devraient continuer à reprendre leur souffle en attendant d'y voir plus clair, ce qui semble écarter de grosses prises de positions.

De son côté, le marché des taux a connu un vent d'euphorie, avec des écarts étourdissants ayant atteint -10 points pour le papier à dix ans qui a chuté jusque vers 4,17%, un plus bas de presque trois mois.

Les acheteurs de bons du Trésor semblent d'ores et déjà convaincus que les embauches vont commencer à traduire un ralentissement économique qui confortera la Fed dans son intention de 'pivoter' et de réduire ses taux dès le mois de mars.

Malgré des taux longs qui continuent de fortement reculer, le dollar continue de faire preuve de fermeté, notamment face à l'euro qui recule aux abords de 1,0790.

Les cours pétroliers continuent de faire preuve de lourdeur, avec un Brent qui grignote ce matin 0,2% vers 77,1 dollars le baril, confirmant le positionnement prudent des investisseurs institutionnels et des traders sur l'or noir.

Dans leurs prévisions 'choc' pour 2024, les analystes de Saxo Banque évoquaient hier une possible montée en flèche des prix du pétrole, à 150 dollars le baril en milieu d'année, en raison d'une demande plus forte que prévu.

Dans l'actualité des sociétés françaises, Sopra Steria indique avoir remporté deux contrats majeurs, représentant une valeur globale de 369 millions de livres sterling, auprès de National Savings and Investments (NS&I), caisse d'épargne publique britannique mieux connue pour ses Premium Bonds.

Orpea annonce lancer une augmentation de capital avec suppression du DPS, réservée au groupement de la Caisse des Dépôts et Consignations, MAIF, CNP Assurances et MACSF Epargne Retraite, et assortie d'un droit de priorité accordé aux actionnaires existants.
Cette levée de fonds pour un montant de 1,16 milliard d'euros se traduira par l'émission de 65.173.064.696 actions nouvelles à un prix unitaire de 0,0178 euro.

Enfin, Nokia et Orange ont annoncé mercredi avoir atteint un débit de 800Gbps sur le câble transatlantique Dunant, qui relie la France et les Etats-Unis sur une distance de quelque 6.600 km.

Copyright (c) 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.