Les rendements des obligations de reference de la zone euro ont atteint leur niveau le plus eleve depuis plus de six mois mercredi, apres que les donnees ont montre que l'inflation allemande avait augmente un peu plus que prevu.

En Allemagne, la baisse des prix de l'energie et des denrees alimentaires a eu un effet moderateur sur l'inflation cette annee - mais l'inflation de base, qui exclut ces elements plus volatils, est restee elevee.

L'Allemagne, la plus grande economie d'Europe, publie ses chiffres avant l'inflation de la zone euro et les donnees americaines sur les depenses de consommation personnelle qui doivent etre publiees vendredi.

Le rendement des obligations allemandes a 10 ans, la reference pour le bloc de la zone euro, a augmente de 5 points de base (pb) a 2,64%, apres avoir atteint 2,651%, son niveau le plus eleve depuis la fin du mois de novembre.

"Le marche obligataire a demarre sur les chapeaux de roue ce matin apres qu'un responsable de la Fed ait exclu une hausse des taux", a declare Massimiliano Maxia, strategiste senior en matiere de taux chez Allianz Global Investors.

Le president de la Reserve federale de Minneapolis, Neel

Kashkari

a declare que la banque centrale americaine devrait attendre encore de nombreux mois de donnees positives sur l'inflation avant de reduire ses taux, ajoutant qu'elle pourrait meme les augmenter si l'inflation ne diminuait pas.

"Les donnees allemandes montrant que l'inflation de base est restee elevee sont plus compatibles avec deux qu'avec trois baisses de taux en 2024", a ajoute M. Maxia.

Les operateurs du marche monetaire sont presque certains que la Banque centrale europeenne reduira ses taux la semaine prochaine et prevoient environ 60 points de base d'assouplissement monetaire d'ici la fin de l'annee, ce qui implique deux mouvements de 25 points de base d'ici la fin de l'annee et une probabilite de 40 % d'une troisieme reduction.

Le rendement italien a 10 ans a atteint son plus haut niveau depuis plus d'un mois et a augmente de 5 points de base a 3,95 %, tandis que l'ecart entre les bunds italiens et allemands etait de 130 points de base.

Le rendement a 2 ans de l'Allemagne, qui est plus sensible aux previsions de taux de la BCE, etait en hausse de 1,9 point de base a 3,07 %.

L'ecart de rendement entre les bons du Tresor americain a 10 ans et les bunds allemands s'est reduit de 2 points a 192 points de base, apres avoir brievement augmente a 196,5 points de base - son plus haut niveau depuis la mi-mai - plus tot dans la journee. (Reportage de Joice Alves et Stefano Rebaudo ; edition de David Goodman et Ana Nicolaci da Costa)