Zurich (awp) - Le conseil d'administration de Softwareone a décidé, suite à la demande du groupe d'actionnaires composé de Daniel von Stockar, B. Curti Holding et René Gilli, de combiner une assemblée générale extraordinaire à celle ordinaire. L'événement est avancé au 18 avril, contre le 2 mai auparavant.

L'invitation sera envoyée au plus tard le 6 mars, précise le communiqué lundi. Le groupe d'actionnaires demande le remplacement des membres du conseil d'administration, à l'exception de Daniel von Stockar, avec pour objectif de poursuivre le projet de reprise par le gestionnaire d'actifs américain Bain Capital, soutenue par les actionnaires frondeurs. Des entretiens seront menés avec les candidats au conseil. Celui-ci soumettra "sa propre recommandation de vote à l'assemblée générale".

Le conseil d'administration du fournisseur de solutions logicielles réaffirme dans le document que l'offre de Bain Capital, à 18,80 francs suisses par action, ne reflète pas la valeur fondamentale de l'entreprise de Stans. Il dit tenir compte de la "situation inégale et des intérêts contradictoires des actionnaires fondateurs en tant que co-offrants".

L'offre ne serait "pas dans le meilleur intérêt de la société ni de la majorité des actionnaires", notamment dans le cas d'une reprise et d'une décotation. De plus, il se pose la question de savoir si "Bain Capital ambitionne somme toute à effectuer la transaction". Le conseil se réserve le droit de décider s'il soutiendra ou non une offre effectivement soumise.

Le conseil d'administration a souligné sa confiance dans l'entreprise active sur un marché vaste et en pleine expansion. Softwareone publiera ses résultats jeudi, rien ne filtrera sur la prochaine assemblée, prévient le communiqué.

ck/jh