Zurich (awp) - La multinationale pharmaceutique Novartis entame le processus de décotation de son modeste homologue et partenaire allemand Morphosys, sur lequel une offre publique de rachat avait été lancée en février pour 68 euros par titre ou 2,7 milliards d'euros au total, avec le dépôt outre-Rhin d'une requête de retrait obligatoire.

Le véhicule dédié au transfert, Novartis Bidco Germany, détenait au dernier pointage 91,04% du capital de Morphosys, rappelle un communiqué diffusé jeudi.

La procédure de retrait obligatoire destinée à forcer les actionnaires minoritaires restant à céder leurs parts doit encore obtenir le feu vert de l'assemblée générale de Morphosys, agendée au mois d'août.

Le montant prévu pour la compensation en liquide des actionnaires minoritaires n'a pas encore été déterminé.

jh/vj/rp