Gilead est attendu en légère baisse en pré-marché à Wall Street après l’annonce du rachat de Cimabay Therapeutics pour quelque 4,3 milliards de dollars. L’ajout du produit phare de CymaBay, le seladelpar, pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP), complète le portefeuille de Gilead pour les maladies du foie. Ce médicament a reçu de la FDA américaine la qualification de produit de rupture, et s'est vu accorder un examen prioritaire. La CBP est une maladie hépatique rare et chronique qui affecte principalement les femmes, et 1 femme de plus de 40 ans sur 1000 au Etats-Unis.