(Alliance News) - Milan, comme les autres grandes places boursières européennes, a poursuivi sa chute jeudi, faisant un pas en arrière par rapport à la séance précédente, alors que les investisseurs évaluent la dernière décision de politique monétaire de la Réserve fédérale.

La Fed n'a prévu qu'une seule baisse des taux d'intérêt cette année, contre trois lors de sa réunion de mars. Toutefois, le diagramme à points indique une politique d'assouplissement plus agressive pour 2025, avec quatre baisses de taux totalisant un point de pourcentage.

En ce qui concerne les données économiques, en avril, par rapport à mars, la production industrielle corrigée des variations saisonnières a baissé de 0,1 % dans la zone euro et de 0,5 % dans l'UE, selon les premières estimations d'Eurostat publiées jeudi. En mars, la production industrielle avait augmenté de 0,5% dans la zone euro et était restée stable dans l'UE.

En avril, par rapport à avril 2023, la production industrielle a baissé de 3,0 % dans la zone euro et de 2,0 % dans l'UE, alors que FXStreet s'attendait à une baisse de 1,9 %.

En conséquence, le FTSE Mib était en baisse de 1,2 pour cent à 33 941,70, le Mid-Cap était en baisse de 1,1 pour cent à 47 455,71, le Small-Cap était dans le rouge de 1,2 pour cent à 28 794,57 et l'Italie Growth était juste en dessous du pair à 8 120,97.

En Europe, le FTSE 100 de Londres perd 0,5 %, tandis que le CAC 40 de Paris perd 1 %, tout comme le DAX 40 de Francfort.

Sur la liste des valeurs sûres, Hera était en hausse de 1,4 % avec un nouveau cours à 3,43 euros, après une hausse de 2,3 % à la veille de la séance.

ERG a progressé de 0,8% à 25,38 euros par action, après un feu vert de 1,1% la veille.

Saipem est en baisse de 1,9% à 2,06 euros par action. Le titre est en hausse de près de 40% depuis le début de l'année.

Banca Monte dei Paschi, d'autre part, abandonne 1,6%, après le vert de la veille avec 0,9%.

Enel - en rouge fractionné - a informé qu'Enel Peru a finalisé la vente de toutes ses participations dans la société de distribution et de fourniture d'électricité Enel Distribución Perú et dans la société de services énergétiques avancés Enel X Peru à North Lima Power Grid Holding. Cette dernière est contrôlée par China Southern Power Grid International.

Poste Italiane a plutôt ouvert dans le rouge de 0,2%. Morgan Stanley a relevé son objectif de cours sur le titre à 15,00 euros contre 14,80 euros par action.

Du côté des valeurs moyennes, Cementir Holding a progressé de 1,0% à 10,22 euros par action, après le feu vert de 1,7% de la veille.

Piovan a également été bien acheté, augmentant de 1,3% après deux séances de baisse.

Webuild - dans le rouge de 1,3 pour cent - a annoncé les termes de ses obligations senior non garanties à taux fixe mercredi. Le produit net de l'obligation sera utilisé pour rembourser la dette existante de la société, y compris par le rachat de tous les billets de 500,0 millions d'euros dus le 26 octobre 2024 et d'une partie des billets de 750,0 millions d'euros dus le 15 décembre 2025, ainsi que pour les besoins généraux du groupe Webuild.

OVS, d'autre part, abandonne 6,1 pour cent. La société a annoncé mercredi un chiffre d'affaires net de 352,2 millions d'euros pour le premier trimestre clos le 30 avril, en hausse de 5,0 % par rapport aux 336,5 millions d'euros enregistrés au cours de la même période l'année précédente. La société a déclaré un EBITDA de 29,7 millions d'euros contre 27,5 millions d'euros, en hausse de 8,1%, et un EBIT du premier trimestre de 14,2 millions d'euros contre 11,7 millions d'euros en 2023.

Du côté des petites capitalisations, Fidia progresse de 8,0% à 0,7060 euro, après 4,7% dans le vert la veille.

PLC, d'autre part, est en hausse de 2,9%, après le vert de 14% de la veille.

TXT e-solution - dans le rouge de 0,9% - a rapporté mercredi qu'entre le 3 et le 7 juin, il a acheté 4 678 actions à un prix moyen de 20,619 euros pour une valeur totale de 96 457,25 euros. Suite à ces achats, la société détient 1,3 million d'actions propres, soit 9,6 % du capital social.

Parmi les porteurs, Conafi cède 3,9% après deux séances parmi les porteurs.

Parmi les PME, Alfio Bardolla est en hausse de 7,3 % à 2,66 euros par action.

Le Groupe Giglio - en hausse de 5,3% - a annoncé mercredi la signature d'un accord stratégique avec Elior, le groupe leader en Italie dans le secteur de la restauration et des voyages, avec une présence consolidée dans six pays du monde. L'accord prévoit que le Groupe Giglio sera le fournisseur exclusif du merchandising Frecciarossa, dans un premier temps à bord de tous les trains rapides Frecciarossa, pour ensuite étendre le service aux autres trains rapides.

En queue de peloton, dans une cote encore sans histoire, Emma Villas abandonne 2,1% après le vert de 3,8% à la veille de l'événement.

À New York, le Dow a clôturé en baisse de 0,1 %, le Nasdaq a progressé de 1,5 % et le S&P 500 de 0,9 %.

Parmi les devises, l'euro s'est échangé à 1,0803 USD contre 1,0845 USD à la clôture des marchés européens hier, tandis que la livre valait 1,2777 USD contre 1,2837 USD mercredi soir.

Parmi les matières premières, le Brent s'échange à 82,21 USD le baril contre 82,70 USD le baril à la clôture de mercredi. L'or, quant à lui, se négocie à 2 311,78 USD l'once contre 2 323,17 USD mardi soir.

Sur le calendrier macroéconomique de jeudi, Guindos et Lane de la BCE s'exprimeront à 1100 CEST, en même temps que les données de la production industrielle de la zone euro seront publiées. Dix minutes plus tard, des adjudications de BTP à trois, sept, quinze et trente ans auront lieu.

Dans l'après-midi, les prix à la production et les demandes d'allocations chômage aux États-Unis seront publiés à 14h30 CEST, une heure avant le discours de Schnabel de la BCE, tandis que les adjudications de T-Note à quatre et huit semaines se tiendront à 17h30 CEST et celles à 30 ans à 19h00 CEST. Le bilan de la Fed sera publié à 2230 CEST.

Par Maurizio Carta, journaliste à Alliance News

Commentaires et questions à redazione@alliancenews.com

Copyright 2024 Alliance News IS Italian Service Ltd. Tous droits réservés.