Adidas et Reebok font partie des centaines d'entreprises occidentales qui ont décidé de suspendre leurs activités commerciales en Russie peu après que Moscou a déclenché la guerre en Ukraine en février 2022.

Adidas et son rival Nike ont ensuite choisi de quitter complètement le marché. Les activités russes de Reebok, propriété d'Authentic Brands Group, ont été reprises par le détaillant turc FLO, a rapporté le quotidien Kommersant en mai 2022.

Les Russes ont trouvé des solutions à l'exode des marques : les importations à petite échelle et les vendeurs en ligne aident à maintenir en vie les marques étrangères, en particulier les biens de consommation qui ne sont pas soumis à des sanctions.

Citant le chef du département marketing de Lestate, le distributeur, Kommersant rapporte que l'entreprise va développer un réseau de magasins monomarques avec des produits Adidas et Reebok.

Lestate vend déjà des vêtements et des chaussures de Nike en Russie, selon Kommersant.

Rien n'indique qu'Adidas, Reebok ou Nike facilitent la vente de leurs produits par Lestate.