L'usine de traitement de nickel du producteur calédonien SLN devra être approvisionnée en minerai dans les prochains jours pour assurer le fonctionnement de ses fours, a déclaré jeudi le PDG de l'actionnaire principal Eramet.

La SLN a interrompu ses activités minières en Nouvelle-Calédonie en raison des émeutes provoquées ce mois-ci par une réforme électorale, et l'usine de Doniambo fonctionne au minimum de ses capacités.

"Il est urgent de pouvoir acheminer du minerai à Doniambo", a déclaré Christel Bories, présidente-directrice générale d'Eramet, lors de l'assemblée générale annuelle des actionnaires du groupe.

"Si nous ne sommes pas en mesure de réapprovisionner Doniambo dans les prochains jours, je dirais même dans les 10 prochains jours, nous commencerons à entrer dans une zone de danger pour les fours", a-t-elle ajouté.

Jusqu'à présent, l'usine a pu utiliser les stocks importants de minerai qu'elle détient habituellement à cette période de l'année pour compenser l'impact de la saison des pluies sur la production minière.

Alors que l'exploitation minière est toujours à l'arrêt, le chargement de certains stocks a commencé jeudi dans l'une des mines de la SLN à la suite de discussions avec les manifestants, a ajouté Mme Bories.

Les troubles ont aggravé la crise du secteur déficitaire du nickel en Nouvelle-Calédonie, pour lequel le gouvernement français tente de négocier un plan de sauvetage.

Eramet a cessé de financer la SLN en raison de ses pertes récurrentes et a conclu en février un accord visant à retirer du bilan d'Eramet la dette de la SLN envers le gouvernement.

Les émeutes signifient que le deuxième trimestre sera "encore plus difficile" pour la SLN que le trimestre précédent, a déclaré le directeur financier Nicolas Carre, ajoutant que l'accord sur la dette avait éliminé le risque d'impact financier de sa filiale sur Eramet.

Les activités nickel d'Eramet se concentrent désormais sur l'Indonésie, où elle exploite la plus grande mine de nickel au monde en partenariat avec le groupe sidérurgique chinois Tsingshan.