La société nucléaire ukrainienne Energoatom a effectué une maintenance pré-hivernale sur trois des neuf réacteurs nucléaires et les travaux devraient commencer sur un autre dans les prochains jours, a-t-elle déclaré jeudi.

L'Ukraine dépend désormais principalement de trois centrales nucléaires pour sa production d'électricité après les attaques de missiles russes qui ont détruit la plupart de ses centrales thermiques et au moins deux centrales hydroélectriques.

La quatrième centrale, celle de Zaporizhzhia, a été occupée par les forces russes au cours des premières semaines de l'invasion du pays par Moscou en 2022.

La société d'État Energoatom a déclaré que des travaux de maintenance étaient en cours dans les centrales de Rivne, d'Ukraine du Sud et de Khmelnytskyi.

Les récentes frappes de missiles russes ont provoqué des coupures de courant dans de nombreuses régions et contraint Kiev à commencer à importer massivement de l'électricité en provenance de l'Union européenne.

L'opérateur du réseau électrique Ukrenergo a déclaré que les importations pourraient s'élever à 27 671 Mwh jeudi, soit un peu moins que le record de 29 796 Mwh importés mercredi.

Ukrenergo a déclaré qu'il continuerait à restreindre l'approvisionnement en électricité des consommateurs jeudi soir.

Au début du mois, les limites d'alimentation étaient plus importantes, mais la maintenance planifiée d'une unité nucléaire pourrait faire revenir les longues coupures d'électricité.

"Dans les prochains jours, Energoatom va retirer une autre unité de 1 000 MW pour la réparer. En tenant compte de cela, ainsi que de l'augmentation de la consommation d'électricité en juillet, le déficit de production dans le système électrique pourrait augmenter", a déclaré Energoatom.

La société affirme que les travaux programmés cet été, profitant de l'allongement de la durée du jour, permettront de réduire la durée des coupures d'électricité forcées à l'automne.