Zurich (awp) - Les institutions suisses de prévoyance ont enregistré de solides résultats l'an dernier. Considérées dans leur ensemble, les caisses de pension ont réalisé un rendement net moyen de 5,1%, reflet de la bonne tenue des marchés d'actions, après un repli de 8,8% l'année précédente.

A la faveur de la performance de l'an dernier et malgré la chute essuyée l'année précédente, le rendement moyen sur les dix derniers exercices a atteint 3,5%, ressort-il de l'étude sur les caisses de pension publiée mercredi par Swisscanto, le gestionnaire de fonds de la Banque cantonale de Zurich (ZKB).

Le tableau d'ensemble masque toutefois de sensibles différences entre les diverses institutions de prévoyance, la part de 10% des caisses les plus performantes ayant dégagé un rendement moyen de 8,2%, alors qu'il n'a atteint que 2,3% pour celle des 10% les moins performantes. Dès lors, la rémunération des avoirs de vieillesse présente une forte disparité.

Pour les caisses de pension les plus performantes, le taux d'intérêt s'est fixé à 3,7%, contre 2,0% pour la rémunération des institutions ayant réalisé les moins bonnes performances. Le niveau moyen de rémunération s'est inscrit à 2,4%.

Reste que l'exercice sous revue a permis aux institutions de prévoyance de renforcer leurs réserves financières. Après avoir reculé de 122,1% à 110,1% en 2022 en raison des rendements négatifs, le degré de couverture des caisses de droit privé s'est déjà redressé à 113,5% à fin 2023. Près de la moitié des caisses ont ainsi repourvu leurs réserves de fluctuation de valeur à 75% au moins et pourraient améliorer leurs prestations, écrit Swisscanto.

L'année en cours se présente sous des auspices favorable, les caisses de pension anticipant un rendement de 3,0%. Mais la prudence reste de mise, les institutions de prévoyance demeurant plutôt réticentes à étoffer les prestations. Seules 14% d'entre elles se déclarent prêtes à accroitre les montants versés aux retraités cette année encore.

En outre, les caisses de pension n'ont actuellement besoin que d'un rendement des placements de 1,8% pour maintenir le taux de couverture constant, a ajouté Iwan Deplazes, responsable de la gestion d'actifs de la ZKB, lors de la présentation de l'étude. Tout ce qui est supérieur ouvre la voie à des augmentations de prestations. Pour l'année en cours, l'augmentation est d'environ 6%.

Pas moins de 483 institutions de prévoyance disposant d'une fortune cumulée de 770 milliards de francs suisses ont participé à l'étude de Swisscanto. Elles couvraient au total 4,1 millions d'assurés.

vj/cg/jh